Séminaire de l’UE : « Mettre en œuvre le droit au choix parental de l’école : le rôle du financement public »

La Plateforme européenne pour l’éducation et la formation tout au long de la vie (LLLP) est une structure qui regroupe 42 organisations européennes actives dans le domaine de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, représentant plus de 50 000 institutions et associations éducatives et couvrant tous les secteurs de l’apprentissage formel, non formel et informel. Chaque année, la LLLP organise la Semaine de l’éducation et de la formation tout au long de la vie.

Dans le cadre du thème de cette année, l’OIDEL, en collaboration avec ECNAIS, ECSWE et FAFCE, a organisé un événement sur le rôle du financement public pour permettre aux parents de choisir l’école pour leurs enfants. Cet événement a eu lieu dans la salle de conférence de la COMECE à Bruxelles et a été introduit par une vidéo de la membre espagnole du Parlement européen Isabel Benjumea et par une déclaration de Bénédicte Colin (FAFCE).

 

L’OIDEL a présenté l’état du financement du choix parental dans les pays de l’UE. Ignasi Grau (OIDEL) a montré que sans financement public, le choix de l’école n’est pas un droit mais un privilège des familles appartenant à la culture dominante ou ayant un revenu élevé. Une résolution du Parlement européen encourage déjà « (…) pour ce qui est d’accroître l’inclusion et de garantir la liberté de choix en matière d’éducation, il convient d’apporter un soutien financier adéquat aux écoles de toutes catégories et de tous niveaux, qu’il s’agisse d’écoles publiques ou d’écoles privées à but non lucratif, à condition que le programme d’études proposé soit fondé sur les principes inscrits dans la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne et qu’il soit conforme aux systèmes juridiques et aux règles et réglementations en vigueur concernant la qualité de l’éducation et l’utilisation de ces fonds dans l’État membre concerné ». Georg Jurgens et Dora Simunovic (ECSWE) ont souligné l’importance du financement des écoles Waldorf Steiner en Allemagne et en Croatie.

Après la présentation, les intervenants étaient invités à dialoguer. Arja Krauchenberg (Présidente de LLLP et membre du Comité exécutif de l’OIDEL) a aussi participé à ce dialogue et a rappeler le rôle des parents.